«

»

Jan 14 2015

Imprimer ceci Article

Communiqué association Uni*T – 14 Janvier

Communiqué de l’association Uni*T – 14 janvier

(Paris, le 14 janvier 2015) Le 14 janvier 2011, la fuite de Ben Ali marquait l’avènement d’une nouvelle ère en Tunisie. Quatre ans après, la Tunisie a permis d’offrir à son peuple et au monde, l’image d’une transition réussie mais beaucoup de chemin restent à parcourir.

_____________________________________________________________________

La Tunisie fait aujourd’hui partie de ces nations où le terme liberté n’est pas un mot galvaudé. Les élections de 2011 et 2014 se sont passées de façon remarquable, la presse a aujourd’hui une véritable liberté d’opinion. La Tunisie s’est dotée d’institutions démocratiques (ANC/ARP) et est dotée depuis Janvier 2014 d’une constitution qui a été unanimement saluée par le monde. Cette constitution vient renforcer entre autre le caractère civil de l Etat et son régime Républicain.
Nous pouvons aussi noter que l Etat garantit aujourd’hui les libertés fondamentales et renforce les droits de la femme (art 46)
Ces avancées que nous saluons, ancrent jour après jour la Tunisie dans la démocratie.

Néanmoins, nous ne pouvons nous empêcher de penser que ces avancées sont fragiles et font l’objet de nombreux obstacles, notamment les assassinats politiques, les tentatives de déstabilisation mais aussi les atteintes aux libertés de nos concitoyens (communiqué du 31 décembre ).

Aujourd’hui, la Tunisie entre dans une nouvelle phase. Celle de la consolidation des acquis démocratiques et ainsi tourner définitivement la page de la dictature. Dans une région où règne l’incertitude, la meilleure réponse que nous pouvons donner est la Démocratie. La Tunisie a aujourd’hui la possibilité de devenir cet espace de liberté dont chaque Tunisien a besoin et un exemple pour le monde Arabe.
Respect des libertés , Le droit à la différence ,une juste répartition des richesses , un système policier et judiciaire juste et respectueux des citoyens , un système de santé et éducatif digne de nos concitoyens , c’est de cette Tunisie dont nous rêvons et pour laquelle nous militons.

Quatre ans après la révolution, Uni*T, Union pour la Tunisie, s’engage comme acteur associatif Tunisien pour veiller au respect des acquis démocratiques en Tunisie en continuant de porter des actions de plaidoyer pour défendre les valeurs qui sont les nôtres. Yassine Ayari, jeune blogueur et ingénieur résident en France, est derrière les barreaux, condamné à 3 ans de prison pour avoir critiqué la corruption au plus haut niveau de l’Etat. Inès Ben Othmane, réalisatrice et activiste contre les violences policières, est sous les verrous condamnée à 2 mois ferme pour avoir osé porter plainte contre la Police.

Ce combat sera long, nous en sommes conscient , nous serons là.

577827_332517033468989_473229769_n

Lien Permanent pour cet article : http://www.uni-t.fr/communique-association-unit-14-janvier/

Laisser un commentaire