«

»

Mar 04 2015

Imprimer ceci Article

Conférence Débat : Libye : La crise et ses issues

Conférence Débat : Libye : La crise et ses issues

 

Conflibye

 

L’association Uni*T a le plaisir de vous convier à la conférence : Libye : La crise et ses issues le 13 Mars 2015 au FIAP Jean Moulin à 20H au 30 rue Cabanis 75014 Métro Glacière

Moins de quatre ans après la chute de Kadhafi, la Libye s’enfonce jour après jour dans une crise dont l’issue reste incertaine. Ce grand (et riche) pays est souvent mal connu du grand public. Afin de mieux comprendre ce qui se joue actuellement en Libye, l’association Uni*T vous propose d’assister à une conférence exceptionnelle le vendredi 13 Mars autour de ce sujet. La conférence sera animée par Francois Burgat et Patrick Haimzadeh.

Intervenants:

François Burgat: politologue, directeur de recherche à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence. Il consacre l’essentiel de ses travaux à l’étude des dynamiques politiques et des courants islamistes dans le monde arabe.

Patrick Haimzadeh: arabisant et spécialiste de la Libye où il a été en poste diplomatique pendant plusieurs années. Outre la connaissance des organes officiels du pouvoir, ce séjour lui a permis d’aller à la rencontre du pays réel. Il a travaillé auparavant en Egypte, en Irak, au Yémen et au sultanat d’Oman, pour le compte de la France ou des Nations Unies, en tant que coopérant, analyste ou négociateur dans des contextes de crise.

 

Evènement Facebook : cliquez ici 

 

Compte rendu de la Conférence :

 

François Burgat:
Dans l ‘espace Arabe, la Libye émerge relativement tôt en 1950 et l’indépendance donne naissance à une monarchie libérale.
Kadhafi prend le pouvoir en 1969 et s’inspire de Nasser. Il ambitionne de réunifier le monde Arabe.
Selon lui, les masses doivent « se libérer » en décidant d’eux mêmes de leurs sorts.
En 42 ans de règne Kadhafi ne laisse pas un Etat qui s’appuie sur des institutions comme la Tunisie par exemple. Il s’appuis sur les réseaux locaux, les tribus. Des comités sont créés partout dans le pays.
L’épisode de la Pan AM et de l UTA marque une rupture avec l Occident.
Cette rupture prendra fin avec le 11/09/2001 où Kadhafi est vu comme un allié dans la lutte « contre le terrorisme ». L’Occident peut s’appuyer sur « un savoir faire » en matière de répression du colonel:
  • massacre d’Abu Salim
  • pendaisons d’étudiants
Le parallèle avec l’Irak & la Syrie ne peut être fait car la Libye a une véritable homogénéité religieuse et culturelle.
Patrick Haimzadeh:
La chute du colonel intervient après 8 mois de guerre civile. La Libye fait face a un contexte de chaos généralisé et marquée par un très grd nombre d’armes en circulation.
Clivage politique date de 2011 avec une (très) faible représentativité du CNT et de grosses erreurs politiques:
  • rejet des islamistes
  • loi d exclusion (même erreur qu en Irak)
Deux grandes factions s’opposent:
  1. révolutionnaires (opposants historiques, société civile, les frères Musulmans)
  2. les contres révolutionnaires (mondes des affaires & anciens officiers ==> souvent proche de Seif al Islam)
    1. Le personnage emblématique de cette faction est le général Haftar qui le 16 Mai 2014  lance une campagne dans l est du pays « pour éradiquer les islamistes à Benghazi »
Un autre clivage peut être fait en Libye à savoir
  • villes vs campagnes
La campagne militaire du Général Haftar a mis à mal le processus politique entre les gvts de Tobrouk (reconnu par la commuanuté Internationale) et le parlement de Tripoli.
DSC_0165
DSC_0196
DSC_0177
DSC_0175
 Lien vers l’album Photo Facebook : Cliquez ici 

Lien Permanent pour cet article : http://www.uni-t.fr/conference-debat-libye-la-crise-et-ses-issues/

Laisser un commentaire