«

»

Oct 26 2015

Imprimer ceci Article

La démocratie ne peut pas fonctionner à huis-clos

La démocratie ne peut pas fonctionner à huis-clos

L’association Uni*T a pris connaissance d’un projet de loi réglementant l’accès aux différentes instances de l’ANRP. Entre autres points, ce projet prévoit d’exclure les ONG de toutes les commissions parlementaires.

Comme association agissant auprès des Tunisiens et des problématiques politiques, économiques et sociales posées à la Tunisie, l’association Uni*T considère que la société civile et les ONG ont un rôle majeur à jouer auprès de nos députés de par leur expertise sur le terrain mais aussi comme élément d’enrichissement du débat et de contre-pouvoir, deux digues importantes pour protéger notre démocratie naissante contre tout retour à la dictature.

Dans une démocratie moderne, l’élaboration des lois doit se faire en toute transparence et non dans le huis clos de conclaves (feutrés?) incontrôlés.

Ce projet de loi est d’autant plus préoccupant qu’il arrive symboliquement après l’attribution du Prix Nobel de la Paix qui consacre justement l’implication de la société civile à travers plusieurs associations et syndicats dans la médiation politique.

Par conséquent, l’association Uni*T :

  • Condamne l’exclusion des ONG des travaux de l’assemblée en général et des commissions en particulier
  • Exige que le rôle et la présence de celles-ci soient encadré, garanti et protégé par la loi
  • Apporte son soutien aux différentes associations réunies en collectif contre cette initiative
  • Demande le retrait pur et simple du projet de loi en question

Uni*T – Union pour la Tunisie.

Lien Permanent pour cet article : http://www.uni-t.fr/la-democratie-ne-peut-pas-fonctionner-a-huis-clos/

Laisser un commentaire